La retraite complémentaire est un complément à la retraite de base qui est la pension principale que reçoit tout retraité. La complémentaire est obligatoire, et il revient à l’employeur d’effectuer les démarches nécessaires pour que ses travailleurs en bénéficient.

Toutefois, le montant de la cotisation mensuelle est réparti entre l’employeur et son actif : chacun paie une partie de la contribution.

Ce qu’il faut savoir de la complémentaire retraite

La Caisse de complémentaire retraite varie en fonction du statut du travailleur (fonctionnaire ou cadre du secteur privé).

Les travailleurs du secteur privé s’adressent aux structures ARRCO et AGIRC pour leur complémentaire, tandis que les agents non titulaires de la fonction publique cotisent auprès de l’IRCANTEC.

Accédez aux services en ligne de l'ARRCO

Accédez aux actualités de l'Ircantec

La Caisse de complémentaire des hospitaliers est la CGOS.
Accédez aux services en ligne de la CGOS
Quand à celle des autres fonctionnaires de l’Etat, c’est la RAFP.

Mode de calcul et versement

La complémentaire retraite s’évalue par trimestre comme la retraite de base, mais elle est déterminée suivant un système de points. En effet, chaque cotisation versée est convertie en points, et au terme de la carrière, c’est à partir du total de points acquis que l’on déduit le montant de la complémentaire retraite.

Comme dans le cas de la retraite de base, vous pouvez aussi racheter des trimestres pour bénéficier d’une complémentaire à taux plein.

Il est possible, sous certaines conditions, d’avoir une complémentaire retraite anticipée à 55 ans, mais la norme se situe autour de 65 ans. En outre, le versement a lieu une fois par trimestre, ou alors, 1 fois par an sous forme de capital.

Pour en savoir plus sur les modes de calcul, vous pouvez vous adresser à votre caisse de complémentaire retraite ou à votre organisme de protection sociale, tel que HUMANIS, MALAKOFF MÉDÉRIC ou PRO BTP.

Par ailleurs, chaque travailleur peut, en dehors de la retraite complémentaire, cotiser encore auprès d’une caisse épargne dans le but d’améliorer ses revenus à la retraite : on parle alors de retraite supplémentaire.

Mais n’hésitez pas à utiliser un comparatif sur internet pour mieux choisir la supplémentaire qui vous convient.

VN:F [1.9.22_1171]

Votez pour cet article

Rating: 6.0/10 (6 votes cast)
Complémentaire retraite, 6.0 out of 10 based on 6 ratings